Les Oraux passés à la loupe

Tu veux être sûr d’avoir bien compris l’Oral ? Télécharge donc notre Analyse !

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Master 2 Métiers du Multimédia Interactif

Le Master 2 Métiers du Multimédia Interactif vise à préparer les étudiants aux métiers du web, à la conception et à la réalisation de projets numérique. Il débute par l’apprentissage de l’informatique (logiciels multimédias et langages de programmation) puis se concentre autour de 4 axes : Art, Culture, Communication (Datavisualisation et direction artistique, Design d’expérience utilisateur…) ; Technique de Management ; Technique de réalisation ; ou encore théorie multimédia. La pratique est au cœur du programme : gestion des « sites écoles » du Master et du Centre de Recherche, réalisation de projets dans des conditions professionnelles (commandes de partenaires ou clients extérieurs), stage de fin d’étude.
Niveau de recrutement : M1 / M2
Durée du cursus : 10 mois 
Lieu : Paris
Langue : français
Sélection : dossier + entretien

Replays

24-01-2018

L'Analyse

Les Oraux passés à la loupe

Télécharger

Les questions

Cliquez sur le Timer et visionnez directement la réponse.

Intervenants :

  • Bernard Darras - Directeur de la formation, Professeur de sémiotique et de méthodologie de la recherche
  • Marc Bellêtre - Développeur web / Fondateur de Pixel Parfait, Ancien étudiant du Master en 2014/2015
  • Quentin Quiros - Développeur Full-stack, Ancien étudiant du Master en 2016/2017
  • 00:23

    Le Pitch

    01:42

    Bonjour, j’aimerais en savoir plus sur ton parcours (études et éventuels stages) ; ainsi que sur les raisons qui t’ont poussé à choisir ce M2. Merci à toi !

    03:38

    Peut-on postuler sans avoir de compétences en informatique ?

    05:25

    J’ai lu que vous proposiez 25 places maximum, mais combien de candidatures recevez-vous chaque année environ ?

  • 07:40

    Les entretiens sont focalisés sur quoi ?

    09:45

    Que faut-il que je mette dans mon Book pour postuler ?

    11:24

    Je suis diplômée d’un Master 2 en géographie, je n’ai aucune compétence en gestion de projet ou en informatique (mais je tiens un blog !) : ai-je des chances d’être prise ?

    13:15

    Comment fonctionne votre agence ? Est-on rémunéré ?

  • 16:07

    Trois Mots Max

    17:58

    Bonjour, je suis en M1 d’informatique, quelle serait la plus-value de faire ce Master plutôt que de rester dans ma fac et de valider mon M2 d’informatique ?

    20:05

    Ça fait 4 ans que je suis à la fac, et je trouve que l’ambiance n’y est pas exceptionnelle… C’est différent dans ce Master ?

    22:17

    Sur quoi débouche ce Master ? La majorité des débouchés se fait-elle en agence ? Est-ce que la plupart de vos étudiants trouvent du travail dès la sortie du MMI ?

  • 23:48

    Quel est le cadre de travail au MMi ? Y-a-t-il du matériel proposé pour que nous travaillons ? Est-il suffisamment moderne ?

    24:21

    Changement d’intervenant

    25:18

    Peut-on postuler avec un BTS informatique ?

    26:38

    Apprenez-vous à tous vos étudiants à coder ? Ou est-ce réservé à ceux qui étaient déjà informaticiens à la base ?

  • 29:02

    Vous mentionnez la possibilité de travailler dans le public après le master, pourrais-je avoir des exemples d’institutions qui ont recruté vos diplômés ? Sous quel statut ?

    29:40

    Question Experte

    29:51

    Question Experte : Les “métiers du multimédia”, c’est très large – et ça évolue sans cesse ! Comment vous assurez-vous que vos cours sont toujours proches des demandes des entreprises ?

    32:20

    Y a-t-il des cours en anglais ?

  • 33:48

    A quelles compétences techniques formez-vous vos étudiants parmi : la vidéo (tournage & montage), la création de sites, Photoshop, et le game design (jeux vidéos) ?

    36:29

    Les profs sont-ils 1. d’un bon niveau et 2. pédagogues ?

    38:10

    Les frais de scolarité réduits du public m’attirent beaucoup, mais j’ai entendu beaucoup de bien du réseau des écoles de commerce… Qu’avez-vous à proposer sur ce plan ?

    39:35

    Conclusion