L'Analyse par Campus-Channel !

Ce Mail ne s’affiche pas correctement ?
>>> Voir la version en ligne.

L'Analyse par Campus-Channel
Votre programme passé à la loupe
Concours Geipi Polytech
Découvrez le Concours Geipi Polytech
Ce qu’il faut retenir ? Un concours regroupant 29 écoles publiques sur toute la France et qui offre près de 3000 places (2700 pour les candidats bacheliers S et 300 pour les STI2D et SPL option physique).  

Posons les bases : la structure du concours. Tout d’abord, une première sélection se fait via APB selon les notes que vous avez obtenues pendant l’année. Un premier classement est réalisé et les dossiers les plus solides passent à l’étape 2 : l’entretien individuel. Pour ceux qui n’ont pas été sélectionnés pour leurs notes : deux épreuves en maths et en physique pour vous classer et décider de votre sort. 

L’année dernière ? 13 300 candidats S et 900 candidats STI2D et STL. Environ 25% sont retenus par le jury pour l’entretien oral. Pour faire partie de ce groupe, sachez qu’il vous faudra être fortement au dessus de la moyenne de votre classe (au moins 2 points de plus). Si ce n’est pas le cas, pas de panique, il vous reste l’écrit comme 75% des candidats.

La pré-sélection se fait sur les maths, la physique mais aussi le français et l’anglais. La pondération est secrète, mais on a compris que les maths et la physique pèsent plus dans la balance, sans pour autant que ça annihile les notes obtenues en français et en anglais. Les appréciations de vos profs ne seront pas regardées, ce qui intéresse le jury c’est votre classement par rapport à votre classe.

Une fois inscrit au concours Geipi sur APB, vous aurez à classer les écoles selon vos préférences sans être limité par un maximum. Ce n’est qu’un engagement modéré puisque jusque fin mai vous pourrez ajouter des écoles et modifier l’ordre de vos vœux. L’affectation des reçus se fera selon l’ordonnancement que vous aurez donné. Renseignez-vous sur les écoles proposées. 

Pour faire votre choix, prenez en compte la distance par rapport à votre domicile familial, mais aussi selon vos intérêts et envies de spécialisation. 

Sachez que vous pouvez intercaler d’autres formations entre les écoles du concours Geipi. C’est même un conseil : sur APB, ce qui est important c’est de traduire vos préférences dans vos vœux !

Quid de l’entretien ? Il s’agit d’un entretien de motivation assez classique. Vous pourrez choisir l’école dans laquelle vous souhaitez le passer. L’entretien a été « normalisé » pour que vous soyez interrogé à peu près de la même façon dans toutes les écoles. On évalue ici un savoir-être. Concrètement on vous demandera quelles sont vos ambitions, vos motivations pour être ingénieur…Attention : si on vous conseille évidemment de bien vous préparez, le jury attend que ça reste assez spontané. 

Mauvaise nouvelle : si vous faites un cycle préparatoire, vous devrez intégrer directement le cycle ingénieur. Le concours Geipi n’est possible que post-bac. 

Le programme des épreuves écrites est calqué sur ce que vous devriez avoir vu en première et terminale. Objection assez évidente à ce système : tout le monde n’a va pas au même rythme. Rassurez-vous, l’équipe pédagogique a pensé à tout : les chapitres traités en fin d’année scolaire ne sont généralement pas au programme et, surtout, vous aurez à choisir 3 sujets sur les 4 proposés pour ne pénaliser personne.

D’ailleurs le concours étant sur le programme de terminale, l’équipe estime qu’en travaillant pour le bac vous réviserez en même temps les épreuves. Des annales sont disponibles sur le site internet. Autre conseil : pendant les vacances qui précèdent le concours, entraînez vous en faisant un sujet d’annales en temps réel au moins. Ce sont des questions à réponses courtes, il ne faut pas que vous soyez surpris le jour du concours. 

Un bémol ? La moyenne des filles dans toutes les écoles est de 25%...un résultat supérieur au niveau national mais encore trop faible. Candidates, on vous attend !

Si vous passez les écrits, notez que votre dossier initial comptera quand même pour 40% et les épreuves 60%. Les meilleurs candidats à l’issu de ces épreuves sont « interclassés » avec les candidats qui ont passé l’entretien oral. Même si vous visez le concours, ne négligez pas vos notes de contrôle continu donc. 

Vous avez 13 en maths et 10 en physique sur les 2 trimestres, vous avez vos chances ! Gardez à l’esprit que tout se jouera au concours. 

Une fois l’école de vos rêves intégrée, vous aurez bien entendu accès aux différentes assos et vous pourrez prendre part à la vie du campus. 

Pendant les deux premières années PEIP vous suivrez une solide formation scientifique et technologique pour vous préparer au cycle ingénieur. La différence majeure de la prépa PEIP avec une prépa classique, c’est le stress des concours en moins. Autre différence et non des moindres : si vous le souhaitez vous pourrez effectuer un stage à l’étranger pendant la PEIP. 

La CTI habilite les écoles à délivrer le titre d’ingénieur. Bonne nouvelle : toutes les écoles du concours Geipi sont accréditées. Vous pouvez donc y aller l’esprit tranquille !

Si finalement vous changez d’avis, pas de panique : vous pourrez vous réorienter. Sachez toutefois que réussir votre première année facilite grandement ce processus puisque vous pourrez par exemple entrer en Licence 2 dans l’université qui héberge l’école de votre choix par exemple. Conclusion : même si ca ne vous plaît pas à la folie, accrochez-vous !

Un dernier conseil ? Allez aux journées porte-ouvertes !
Vous souhaitez vous désabonner de la newsletter ?