Les Oraux passés à la loupe

Tu veux être sûr d’avoir bien compris l’Oral ? Télécharge donc notre Analyse !

CentraleSupélec

MS Ecologie Industrielle

CentraleSupélec revient sur son MS en écologie industrielle qui a été lancé en octobre 2015, et dont la deuxième édition sera lancée en octobre 2016. L'écologie industrielle vise à limiter les impacts de l’industrie sur l’environnement et à mutualiser les flux de matières, d’eau et d’énergie dans une approche de métabolisme intégrée. L’évolution permanente et l’adaptation des entreprises aux attentes du marché et aux réglementations entraînent l’émergence de nouveaux métiers, ainsi que la mutation des fonctions plus traditionnelles. D’une durée de 13 mois et compatible avec une activité professionnelle, cette formation à l’approche transverse cherche à former les chefs d'orchestre des futures démarches d'écologie industrielle, qui seront capables d'initier et de piloter des projets ambitieux à l'échelle des entreprises et des territoires.
Niveau de recrutement : Bac+5 ou Bac+4 avec 3 années d’expérience
Cursus : 13 mois en alternance
Lieu : Châtenay-Malabry et Gif sur Yvette (à partir de septembre 2017)
Langue : français
Sélection : dossier + entretien
Membre de la Conférence des grandes écoles

Replays

11-05-2016

L'Analyse

Les Oraux passés à la loupe

Télécharger

Les questions

Cliquez sur le Timer et visionnez directement la réponse.

Intervenants :

  • Geneviève FERRONE - Responsable Scientifique du Mastère Spécialisé Ecologie Industrielle
  • David DESJARDINS - Etudiant - fondateur et président [SEEDd-consulting] conseil en économie circulaire
  • 00:57

    L'instant corporate

    03:04

    L'entretien

    03:26

    Pourquoi "écologie industrielle" ? Pourquoi pas écologie tout court ?

    06:06

    Bonjour David, qu'est-ce qui vous a poussé à choisir ce MS en particulier ?

  • 10:22

    Ce mastère spécialisé s'dresse-t-il uniquement aux professionnels en formation continue ? Un jeune diplômé a-t-il ses chances ?

    12:38

    Les cours ont-ils lieu à Château-Malabry ou sur le plateau de Saclay ? Avec la fusion de Centrale et de Supélec je m'y perds un peu.

    14:00

    Profils d'ingénieurs uniquement ?

    16:50

    Un an après la création du mastère, avez-vous un retour sur le devenir des futurs diplômés ? Sont-ils actuellement en entreprise et si oui, à quels postes ?

  • 20:57

    Question experte

    21:07

    Question experte : Le fait que vous ayez choisi le mot "écologie" et pas "environnement" fait-il de ce mastère un programme militant ?

    24:37

    Combien de participants y a-t-il actuellement et avez-vous fixé un numerus clausus pour la prochaine promotion ?

    26:39

    Les rares informations que j'ai pu glaner sur votre site sur le corps enseignant montrent surtout des chercheurs et des profils académiques. Cela est-il le reflet d'une orientation du programme volontairement très peu tournée vers l'entreprise ?

  • 28:28

    Comment vos participants se sont-ils organisés par rapport à la charge de travail du MS qui vient s'ajouter à des obligations professionnelles ?

    30:56

    Pardonnez-moi mais j'ai du mal à comprendre quel serait le retour sur investissement de ce mastère pour un cadre avec entre 5 et 10 ans d'expérience : hausse de salaire ? Changement de poste ? Merci de m'éclairer.

    33:43

    J'ai lu sur votre site que vous prévoyiez des visites de sites : mais que fait-on concrètement sur le terrain ?

    37:01

    Le réseau de CentraleSupélec est-il accessible aux participants du MS écologie industrielle ?

  • 39:32

    Conclusion